top of page
Rechercher

Et toi, à quoi tu aspires ?



Aujourd’hui, il y a une seule question que je souhaite te poser : à quoi aspires-tu ? As-tu un rêve auquel tu penses régulièrement qui t’anime profondément et vers lequel tu souhaites aller ?


Qu’il soit clairement définit ou que tu n’en connaisses pas totalement les contours, cela a peu d’importance. Au fond c’est ta flamme intérieure la plus essentielle, celle qui nourrit ton rêve.


Pourquoi ? Parce que c’est comme un phare, une lumière tout au fond de ton océan intérieur. Elle t’indique vers où et vers quoi aller. C’est ton guide intérieur qui te murmure « vas-y, c’est par là que tu as envie d’aller, c’est par là que tu as besoin d’aller ».


Il y a parfois des rêves qui n’ont pas de sens rationnel. J’aime les appeler des aspirations ou des appels. Car l’origine de leur racine de vie ne se trouve pas avec la pensée mais dans le cœur et le corps. Tu sais que tu dois aller vers ce phare, porteur de cette lumière, qui te fait tant pétiller de joie. Ca te donne une détermination sans faille pour la réaliser.


C’est un appel de l’âme. Indéfinissable par le mental. Mais tellement palpable par le cœur et par le corps.

Par expérience, me reconnecter à mes sensations physiques m’aide à confirmer que c’est bien vers cette aspiration que j’ai à aller. Quand je tressaille de joie, quand ça fait boom dans mon cœur, je ressens ce « oui c'est par là ». Souvent, je ne comprends pas pourquoi j’ai cette aspiration. Mentalement, rationnellement il n’y a pas de raison. Il y a juste une force bien plus grande que moi qui me dirige et me dit d’y aller. C’est un appel inconscient et pourtant si salutaire.


En 2018, je l'ai vécu de façon très forte quand je suis partie en Inde. Au fond de moi, je voulais absolument partir un mois dans un ashram. Je n'ai jamais su pourquoi ni d'où cela me venais jusqu'au moment de le vivre.

  • J’ai écouté, suivis, ressenti cet appel.

  • J’ai accepté de m’y diriger en construisant un voyage de plusieurs mois entre l’Inde et l’Asie.

  • J’ai accepté que même si je souhaitais me reconvertir professionnellement, trouver du sens à ma vie et réaliser un autre métier, j’avais aussi besoin de partir là-bas.

J’avais déjà entrepris beaucoup de démarche - bilan de compétence, test de talents avec une RH, bénévolat – et ressentais que ma prochaine étape était de quitter la France quelques temps. Cet appel était très fort : j'avais besoin de le suivre en allant vivre un mois dans un ashram en Inde. Tellement de signe m’y ont amené comme des rencontres et un stage sur la quête de sens. Malgré les peurs que cela a soulevées à ce moment-là, j’étais déterminée à suivre cet appel. Au fond de mon cœur c'était une évidence. C’est ce que j’ai réalisé : le 3 octobre 2018 je m’envole pour l’Inde avec seulement un billet aller et un mois de réservé dans l’ashram d’Amma.


Cette aspiration m’a transformé de la plus belle des façons. Mon voyage ne s’est pas du tout passé comme je l’avais imaginé, pourtant il a été parfait. Je suis restée 4 mois dans l’ashram au lieu d’un mois et je suis partie une dizaine de jour au Sri-Lanka. Je n’ai jamais mis les pieds en Asie. En vivant concrètement cette aspiration, j’ai compris pourquoi j’étais venue : réaliser un voyage de guérison autant physique qu’émotionnel.


Aujourd’hui, cela fait plus de 6 mois que j’ai un appel très fort vers une terre. Un lieu où je n’ai encore jamais mis les pieds. Pourtant, tout me dirige vers elle. Alors que mon mental me disait un départ pour 2024, il semblerait que ça soit cette année. Les synchronicités et l’ouverture du chemin s’accélèrent de plus en plus. J'apprends à faire confiance, à suivre les signes, à ressentir ce que ça me fait dans mon corps et dans mon cœur d'aller vers la réalisation de cet appel. Au fond de moi c'est comme si je savais déjà que je serais sur cette terre d’ici quelques mois. Juste le temps de m’organiser et de terminer mes obligations là où je vis.


Je ne comprends pas toujours ce qui se passe ni pourquoi cette terre m’appelle de façon si forte. Pourtant, quand je me relis à ma flamme intérieure, quand je visualise ce départ et ma vie là-bas, je n'ai aucun doute. Cette phrase m'accompagne beaucoup « saute et le filet apparaitra » comme le témoin que la vie me soutient et me soutiendra dans mes choix.


C’est incompréhensible. C'est irrationnel. Pourtant je le ressens physiquement dans mon corps et dans mon cœur. C’est un rêve. C’est une aspiration. C'est un appel. Bien plus grand que moi. A honorer au delà de mes pensées limitantes.

Alors je me mets concrètement en action pour que ça puisse devenir ma prochaine nouvelle réalité de vie : je parle de cette aspiration à mon entourage, je me renseigne sur cette terre, je planifie mon départ. Car pour qu'une aspiration devienne un projet puis une réalité concrète de vie, cela demande d'agir pas après pas.


Et toi, que fais-tu avec ce rêve, cette aspiration, cet appel qui vient régulièrement à toi ? Qu'est ce que tu ressens dans ton corps et dans ton cœur lorsque ça vient de nouveau frapper à ta porte ? Que mets-tu concrètement en place pour y aller ? Car en l'accueillant et en te mettant concrètement à agir tu vas pouvoir le vivre réellement.




bottom of page